Accueil | La Lettre d’Appui Rwanda

La lettre de mai 2012

Manifester sa solidarité à l’égard des survivants du génocide

La Lettre d’Appui Rwanda - mai 2012

Chers adhérents et parrains, chers amis d’Appui Rwanda
Le conseil d’administration de notre association propose de nous réunir pour l’Assemblée générale.

Le 9 juin prochain
à 14 heures
Salle Raspail
44/46 rue Raspail – 94200 Ivry sur Seine

Merci à tous ceux qui sont trop loin de nous faire parvenir leur pouvoir (avec le nom de leur choix parmi des adhérents amis, ou bien en me contactant par mail ici pour que je puisse les conseiller car Anne Lainé ou moi même ne pouvons prendre qu’un tout petit nombre de pouvoirs). Merci aussi de ne pas oublier de nous signaler à ce moment vos intentions, votre candidature au conseil de l’association, et/ou au bureau (une forme plus restreinte du conseil qui se réunit donc plus facilement) ; et vos questions, vos suggestions aussi quant à l’ordre du jour, les points que vous aimeriez voir aborder. C’est l’occasion pour ceux qui ne l’ont pas encore fait de mettre à jour leur adhésion 2012.

Cette assemblée générale devrait nous permettre de faire un point moral et financier rapide et d’aborder surtout ce qui en ce moment pèse sur notre fonctionnement :

• la nécessité de trouver parmi nous un nouveau relais, responsable des parrainages ; il s’agit bien sûr de faire le lien entre parrains et filleuls, ce qui représente un temps fort dans l’année, au moment où les filleuls remettent leur feuille de correspondance (il faut grouper, envoyer au traducteur qui a la gentillesse de nous aider, remettre en forme les éléments de traduction pour plus de clarté et envoyer au parrain.) Et c’est un point sensible pour beaucoup d’entre nous. Le restant de l’année, ce sont des questions ponctuelles qui se posent, du côté des parrains le plus souvent ; ou des nouvelles particulières en provenance des filleuls, à transmettre. Établir le lien entre les parrains et les filleuls, réfléchir aux nouvelles demandes de parrainage est l’investissement principal du responsable des parrainages.

Liliane Kanyarutoke nous a aidés momentanément mais malheureusement elle n’a pu continuer.
Il est indispensable et urgent de trouver un responsable des parrainages, le cumul des investissements au sein de l’association devenant préjudiciable à notre fonctionnement. Nous demandons donc à tous les adhérents d’aider le conseil d’administration à trouver ce nouveau ou cette nouvelle responsable. Si vous n’avez pas la possibilité de prendre un peu de votre temps pour cette fonction, vous avez peut-être dans votre entourage une personne susceptible de vouloir s’impliquer dans la vie associative.
N’hésitez pas à nous en parler, par mail ou en venant à la prochaine assemblée générale, éventuellement accompagnés de vos proches. La vie des salariés est souvent plus prenante que nous le voudrions, mais beaucoup de jeunes retraités sont très désireux d’un investissement au sein d’une association.
Quelques uns parmi vous ont reçu la feuille de correspondance de leur filleul. Nous tenons à vous informer qu’il a été très difficile à notre correspondant de réunir ces feuilles, afin de faire des envois groupés. Par la suite, la personne pressentie pour en faire la traduction ayant eu des soucis de santé, nous avons demandé à un ami rwandais de nous aider. Celui-ci, enseignant, étant occupé en cette fin d’année scolaire par les examens, vous recevrez les feuilles avec encore un peu plus de retard.
Nous avons convenu que l’année prochaine, nous demanderons à nos filleuls d’écrire simplement une lettre que Vénuste traduira à réception.

• le renouvellement du conseil, à commencer par la présidence, Anne Lainé devant pour des raisons professionnelles et personnelles récupérer une grande partie du temps qu’elle consacre à Appui.
David Michel, toujours membre de notre conseil d’administration, avait demandé à être remplacé au Conseil d’administration qui suivit notre dernière Assemblée générale.

Durant l’année qui vient de s’écouler, nous avons essayé de consolider ce qui avait été initié : Les parrainages en cours, bien sûr, malgré les difficultés liées à l’augmentation importante du coût de la vie au Rwanda ; et les parrainages des étudiants de Bisesero, mis en place grâce à l’association Intore za Dieulefit, malgré le doublement inopiné des frais d’inscription universitaire pour deux des jeunes filles. Grâce à l’aide de notre correspondant Vénuste Kayimahe et à l’intervention décisive de Rose Mukankomeje, le FARG, Fonds d’aide aux rescapés du génocide, a heureusement pris en charge le dépassement.

Pour la troisième année, en janvier, nous avons participé à la Semaine de la mémoire pour la prévention des crimes contre l’Humanité, contre le racisme et l’intolérance, initiée par la municipalité d’Ivry. En collaboration avec l’Association pour la mémoire des enfants juifs déportés d’Ivry (AMEJDI), nous avons organisé un après midi de rencontre-débat sur le thème « génocide : transmettre et entendre ».

Nous remercions très sincèrement les intervenants qui nous ont fait le plaisir d’accepter notre invitation. Merci à Marie-Odile Godard, psychanalyste et maitre de conférence à l’université Jules Verne de Picardie, et qui fût notre première présidente, pour la grande force de réflexion apportée par son intervention. Merci à Gaël Faye, rappeur et slameur franco-rwandais, qui a étonné et conquis tout l’auditoire.

En décembre, nous avons reçu à Paris la visite rare, précieuse, de Vénuste Kayimahe, qui est notre indispensable relais à Kigali, qui fait le lien, parfois au prix de longs et compliqués déplacements, avec les filleuls de l’association. Un CA ouvert s’est tenu avec lui, où nous avons discuté des difficultés rencontrées pour mettre sur pied un projet, même à court terme. Nous avons évoqué plusieurs pistes avec lui et insisté sur l’importance pour nous que l’idée du projet vienne de ceux qui sont susceptibles de s’y impliquer concrètement … et non de nous, moins en prise avec la réalité du pays et du moment, des besoins, des manques, des attentes.
Nos amis rwandais sont en train de réfléchir à un petit projet créateur d’emplois.

Deux jours plus tard nous avons organisé un moment de rencontre avec Vénuste et tous ceux qui étaient ce dimanche là disponibles sur Paris. Un moment chaleureux, là encore.

En octobre, nous étions présents au forum de la Vie Associative, où nous étions conviés à présenter nos actions. Comme nous l’étions en décembre lors de la Semaine de la solidarité.

Auparavant au mois de juin, nous avons tenu pour la deuxième fois un stand lors d’Ivry-en-Fête. Ce fut l’occasion de rencontres conviviales avec de nouveaux adhérents et avec nos amis rwandais.

L’an passé, un nouvel adhérent, Thierry Large, nous avait aidés à obtenir une bourse auprès de la commission sociale de la Caisse des dépôts et consignations. D’un montant de 500 euros elle avait été consacrée à l’équipement informatique de notre correspondant sur place. Cette année, toujours appuyés par Thierry Large, nous avons obtenu une bourse de 1000 euros destinée à l’achat de vaches, un apport alimentaire et économique important pour certains rescapés, des veuves surtout, qui vivent souvent isolées et difficilement.

Ivry en Fête 2011

En espérant vous retrouver à l’assemblée du samedi 9 juin afin de faire le bilan de l’année passée, d’envisager ensemble des solutions aux difficultés de fonctionnement de notre association et des projets pour l’année à venir.

Pour vous y rendre par les transports publics :
Ligne 7, direction Mairie d’Ivry jusqu’au terminus. Prendre l’avenue Georges Gosnat jusqu’à la mairie. La rue Raspail est sur votre droite, elle longe la mairie. RER C, station Ivry sur Seine.

Et au delà, à notre rendez vous annuel d’Ivry en Fête les 23 et 24 juin.

Vous pouvez situer la salle Raspail, en tapant son adresse sur le plan interactif de la ville d’Ivry : 44 46 rue Raspail
http://ivry.plan-interactif.com/

En vous souhaitant une bonne lecture de cette lettre, et dans l’attente de vos suggestions et remarques, chaleureusement
la secrétaire,

— Doudou Sicard Monthubert

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

Twitter