Accueil | La Lettre d’Appui Rwanda

La Lettre de Janvier 2011

PDF - 634.2 ko

Chers adhérents,
Chers Amis d’Appui Rwanda,

Au nom du conseil d’administration de notre association, je vous souhaite une très belle et bonne année 2011 !

Durant l’année qui vient de s’écouler, nous avons œuvré à nous implanter localement, dans la ville d’Ivry-sur-Seine, où notre association est domiciliée. Beaucoup d’entre vous habitent dans d’autres départements, y compris dans les DOM-TOM, ou quelques uns à l’étranger, mais le rayonnement d’une association dépendant en grande partie de son implantation locale, nous pouvons être satisfaits de nos efforts.

Ce fut d’abord notre soirée dans le cadre de la semaine de la Mémoire du génocide des Juifs et des tziganes, pour la prévention des crimes contre l’Humanité qui eut lieu fin janvier, à Ivry sur Seine, et qui connut un très grand succès : salle comble au cinéma Le Luxy de 18h à minuit. Par la suite, nous avons été sollicités pour faire une autre projection dans un quartier de la ville, suivie d’un débat en présence de notre président d’honneur, Jean-Claude Lefort et du journaliste Jean Chatain.

Nous fumes conviés par la Ville d’Ivry-sur-Seine à participer à la Commission Mémoire, qui s’est réuni durant 8 mois, à raison d’une fois par mois, pour envisager les stratégies mémorielles et de transmission.

Nous participerons à la Semaine de la Mémoire 2011, et vous invitons à réserver dès à présent vos places pour participer à l’après midi organisé autour du thème « Comment survivre au génocide », qui se tiendra dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville d’Ivry-sur-Seine, en collaboration avec l’Association pour la Mémoire des Enfants Juifs d’Ivry et la municipalité d’Ivry. Nous vous attendons nombreux pour assister à la conférence qui réunira Esther Mujawayo, Henriette Asseo et Boris Cyrulnik, suivie de la pièce de théâtre, « Rose ». (voir programme )

Au mois de juin, nous avons tenu pour la première fois un stand lors d’Ivry-en-Fête. Ce fut l’occasion de rencontres chaleureuses avec de nouveaux adhérents et nos amis rwandais.

Le 9 octobre, nous étions présents au forum de la Vie Associative, où nous étions conviés à intervenir dans un débat sur la Solidarité internationale et présenter nos actions.

Nous avons décidé de ne pas participer, comme nous l’avions fait en 2009, à la Semaine de la solidarité internationale, car à ces dates-là, nous avons dû pallier le désistement de la Fondation Elle concernant le parrainage de 11 jeunes filles de Bisesero. Comme vous le savez, nous avons lancé un appel à parrainages et avons remué ciel et terre pour que ces jeunes filles puissent suivre leurs études à partir de 2011, comme la fondation Elle le leur avait permis d’espérer. Grâce à l’appui de nouveaux parrains et au soutien extraordinaire de l’association Intore za Dieulefit, dans la Drôme, c’est maintenant 12 jeunes gens de Bisesero qui entreront à l’université à la fin de ce mois, rejoignant ainsi leur ami Emmanuel, jeune homme de ces collines qui a pu être parrainé dès 2010. L’association Intore za Dieulefit, qui apporte son soutien aux rescapés des collines de Bisesero, s’est engagée à parrainer 10 jeunes filles et intervient en co-parrainage pour un des jeunes hommes. Sans leur investissement, nous n’aurions pu les parrainer tous cette année. Nous remercions les nouveaux parrains et Intore za Dieulefit de leur précieuse contribution. Le suivi de ces parrainages au Rwanda est assuré par Venuste Kayimahe, notre correspondant, en lien avec le président d’honneur de l’association Intore za Dieulefit, le député Ezéchias Rwabuhihi, et Vincent Kayigema, étudiant rescapé de Bisesero qui nous avait contactés l’année dernière pour que l’on vienne en aide à ses camarades.

Pour faciliter le travail de notre correspondant, un nouvel adhérent, Thierry Large, nous a aidés à obtenir une bourse auprès de la commission sociale de la Caisse des dépôts et consignations. Cette bourse d’un montant de 500 euros a été utilisée dans l’achat d’un Apple MacBook "Core 2 Duo". Nous avons opté pour ce matériel informatique car nous voulons éviter à Venuste de rencontrer les soucis inhérents à l’infection par les virus de toutes sortes qui ont endommagé son ancien matériel.

Dans cette lettre, vous trouverez un résumé que Bernadette Primet a rédigé d’après la conférence que Marie-Odile Godard, ancienne présidente de notre association, avait présentée lors d’un colloque d’Ibuka qui s’est tenu à Lyon pour la XVe commémoration et intitulé « La réparation du tissu social, la vie des rescapés du génocide face à la reconstruction sociétale du Rwanda ». Bernadette, responsable des parrainages avec David Michel, a également réalisé une petite présentation synthétique de nos filleuls.

Notre prochain rendez vous, important, est fixé au SAMEDI 2 AVRIL 14 HEURES pour l’assemblée générale de l’association, où nous espérons nous retrouver en nombre, une occasion de parler projets, d’échanger et de renouveler les adhésions pour 2011.

En vous souhaitant une bonne lecture de cette lettre, et dans l’attente de vos suggestions et remarques,

Bien à vous,

— La présidente, Anne Lainé


La totalité de la lettre à télécharger en pdf :

PDF - 634.2 ko
décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020

Twitter